Né d’une volonté citoyenne, le projet L’AMARLieu Autogéré Multiculturel d’Accueil et de Rencontres – entend réagir à une situation de précarité sociale et culturelle en proposant aux personnes migrantes et aux neuchâtelois.es de nouvelles opportunités d’organisation et d’action culturelle.

Activités & événements

L’AMAR est en vacances du 1er au 13 août – Réouverture le 14 août. Allez voir notre onglet « programme » pour plus d’infos !

L’AMAR a déménagé et reprend ses activités

Installés depuis peu dans nos nouveaux locaux, Rue de la Coquemène 1 à Neuchâtel, non loin de notre précédent lieu, L’AMAR ouvre ses portes dès le vendredi 26 juin à 18:00 pour un repas populaire à prix libre.

Les permanences de Droit de Rester reprennent selon l’horaire habituel, samedi de 14:00 à 16:00.

Un choix réduit d’habits sera disponible mais  le magasin gratuit ne rouvrira pas dans sa forme maximale au mois de juillet.

Nous n’acceptons plus de vêtements ou d’autres objets pour l’instant.

L’AMAR au temps du COVID-19

La crise sanitaire nous a forcé à fermer nos portes jusqu’à nouvel avis. Nous restons toutefois solidaires et sommes à disposition pour toute urgence sociale, envie de témoigner, besoin de discuter, etc. Toutes les informations sur les permanences virtuelles que nous menons avec Droit de Rester sont sur ce flyer.Notre événement prévu le 29 avril, la conférence d’Aldo Brina, est maintenue, mais se fera en facebook live sur la page de Droit de Rester Neuchâtel. Soyez devant vos écrans à 19h !

Autrement, la crise actuelle et sa gestion révèle que le domaine de l’asile est encore et toujours un droit d’exception. Promiscuité dans les centres, refoulement aux frontières, poursuite des procédures, des décisions et des auditions, qui restent valables même sans la présence d’un.e représentant.e juridique, etc. Le Secrétariat d’Etat aux Migrations s’obstine à vouloir faire tourner la machine de l’asile en dépit de toutes considérations sanitaires. L’AMAR, aux côtés de nombreuses autres organisations a signé l’appel de Solidarité sans Frontières demandant un moratoire immédiat sur la procédure d’asile.

En parallèle, la situation dans les camps en Grèce est de plus en plus insoutenable et les États s’en contrefichent. Ils n’ont accepté d’accueillir qu’une poignée de MNA alors que ce serait tous les camps qu’il faudrait évacuer ! Signez en ce sens l’Appel de Pâques « Évacuer maintenant ! » que L’AMAR soutient et qui demande à nos autorités de faire venir en Suisse le plus grand nombre possible de réfugiés de la mer Égée. En tant qu’État de Dublin, la Suisse partage la responsabilité de la catastrophe humanitaire sur les îles grecques. Elle dispose des capacités et des moyens financiers nécessaires pour contribuer de manière significative à l’évacuation. Compte tenu de la progression de la pandémie de coronavirus, le temps presse. Il y a des moments où on peut faire de beaux discours et il y a des moments où il faut agir !

Retrouvez également sur ce lien, la vidéo de notre visioconférence organisée avec Droit de Rester Neuchâtel le 18 mars dernier sur la situation des réfugié.e.s en Grèce, à la frontière avec la Turquie, et en Suisse avec Amanda Ioset et Charles Heller.

Finalement, nous vous invitons à suivre les actualités de l’asile en Suisse et ailleurs sur le site de Vivre Ensemble asile.ch. Vous y retrouverez une importante revue de presse et une foule d’articles !