Communiqué de presse du 11 novembre

La Ville de Neuchâtel et L’AMAR communiquent

Aux représentant-e-s des médias
La Ville met à disposition des locaux pour l’association multiculturelle

L’AMAR prend ses quartiers d’hiver à La Coudre

L’AMAR va s’installer provisoirement à La Coudre. La Ville met à disposition de l’association des locaux jusqu’à fin mai 2017, en attendant de trouver un lieu d’ancrage à long terme. Cette solution, qui satisfait pleinement les deux parties, permet à l’association de continuer au chaud ses activités utiles d’accueil et de rencontres entre Neuchâtelois-e-s et migrant-e-s.

Grâce au soutien de la Ville de Neuchâtel, L’AMAR s’installe pour l’hiver à La Coudre, à l’avenue du Vignoble 39, dans les anciennes salles de classe temporaires du Crêt du Chêne vouées à la déconstruction en été 2017. L’association s’est engagée à quitter les lieux à la fin du mois de mai prochain.

Cette solution temporaire permet à l’association de reprendre ses activités menées tout l’été aux Jeunes Rives, mais qui ont dû stopper le 19 octobre, l’hiver approchant. L’espace mis à disposition par la Ville permettra également de mettre en place les projets initialement prévus par l’association, tels que l’ouverture d’un magasin gratuit, l’accès à un café-internet et d’une bibliothèque, notamment. Tant la Ville que L’AMAR se réjouissent de la solution trouvée.

Initiative citoyenne

« Dans un contexte international de crise des migrations et de l’accueil des réfugiés, L’AMAR a démontré l’utilité de son engagement solidaire en faveur du respect de la dignité et de l’intégration des migrants, une thématique à laquelle la Ville de Neuchâtel est très sensible », a indiqué Thomas Facchinetti, président de la Ville et directeur de la Culture.

« L’association L’AMAR – pour Lieu Autogéré Multiculturel d’Accueil et de Rencontres – est née pour réagir face à la situation de précarité sociale et culturelle des personnes migrantes. Elle entend offrir aux Neuchâteloi-se-s et personnes migrantes de nouvelles opportunités d’organisation et d’action culturelle qui permettent à chacun d’être un acteur de notre communauté urbaine. Ses activités permettent de créer un espace de partage de connaissances, de création, d’expression libre et d’entraide », expliquent Caterina Cascio et Aline Catzeflis, membres du Comité de L’AMAR.

Rappelons que L’AMAR a pris l’initiative de créer un lieu de rencontres de jour ouvert à toutes et à tous le 22 avril 2016 en occupant le bâtiment de la rue de la Main 2, propriété de la Ville et vide depuis un certain temps. Malgré la situation tendue, le dialogue s’est rapidement ouvert entre les membres de L’AMAR et le Conseil communal. L’association a ainsi accepté de quitter les lieux sans délai à la demande des autorités, pour des raisons de sécurité impératives.

Multitude d’activités cet été

Afin de permettre aux activités proposées par l’association de perdurer, L’AMAR s’est ensuite installé dans la rue en menant de nombreuses activités sur les places publiques afin de visibiliser la problématique de l’accueil migratoire sous un angle favorable et convivial. Puis, grâce à un espace mis à disposition par la Ville et l’acquisition d’une caravane zébrée par l’association, L’AMAR était présente cet été au bord du lac proposant une multitude d’activités hebdomadaires comme des cours de soutien au français, un atelier théâtre, des jeux d’extérieur, des rencontres « café-blabla », sans oublier des événements ponctuels comme des marchés gratuits, repas thématiques, concerts acoustiques, tournoi multiculturel de beach soccer…

Idéalement placés le long de la ligne de bus 107, les nouveaux locaux offrent un accès facilité à qui veut proposer, profiter et participer aux activités. De plus, l’existence d’une association de quartier dynamique à La Coudre est aussi un point positif pour garantir que le projet grandisse et se renforce dans la communauté neuchâteloise et que l’association s’insère harmonieusement dans le tissu social d’un quartier à la diversité sociale et culturelle remarquable. Cette démarche entre pleinement dans le cadre du programme d’accueil et d’intégration du réseau des Cités interculturelles du Conseil de l’Europe dont fait partie Neuchâtel.

Pour investir les nouveaux locaux et venir découvrir le nouveau site, L’AMAR invite tout un chacun à venir participer dès le samedi 12 novembre de 14h à 19h à la mise en place collective des espaces en collaboration avec les habitant-e-s du quartier de longue date et les nouveaux Neuchâtelois-e-s. L’AMAR enverra ensuite une invitation pour son inauguration officielle le samedi 26 novembre.

Neuchâtel, le 11 novembre 2016

Direction de la Culture de la Ville de Neuchâtel et L’AMAR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *